0

Les Colocs

Publié dans Blogue, Personnel par Emile Girard | Tags: ,

J’sais pas trop quand ça a commencé. En fait oui, c’est depuis toujours. Oui, j’ai toujours aimé les Colocs. En fait non, pas aimé, admiré les Colocs. Mais surtout, admiré André Fortin.

Dans ma jeune vie de répulsion du vedettariat, il m’a été donné de rencontrer Dédé Fortin en 1995, lors d’un spectacle au Complexe Jacques-Gagnon d’Alma. J’sais pas si c’était le fait de voir un gars du coin être doté d’un tel charisme, ou bien le fait qu’il ait retardé son entrée en scène après l’entracte pour jaser avec le ti-cul de 12 ans que j’étais, tout en me signant le seul autographe que j’aurai demandé dans ma vie… reste que le type m’a marqué. J’ai vécu sa mort au moins aussi difficilement que celle de certains de mes proches. Dédé, c’était moi, ma projection, mon antithèse, à la limite, mon idéal, en quelque sorte.

Au cours de la dernière année – les bureaux de BV étant jusqu’à tout récemment au coeur du Plateau – j’ai éprouvé une joie immense à aller dîner régulièrement à la maison des pâtes sur Rachel, qui se trouvait à être juste en dessous de l’appart où Dédé s’est enlevé la vie en 2000. . Inconsciemment, j’aimais prendre un peu de temps pour manger sous sa photo, qui trône sur une colonne en plein milieu des tables. Pas comme un pèlerinage, plus comme du respect, de l’admiration.

Tout ça pour dire qu’un peu en retard, je viens d’écouter le show présenté dans le cadre des Francofolies 2009, et que je suis choqué. En fait, je me dirais plutôt déçu de voir autant d’artiste ne pas s’être donné la peine de lui offrir un Salut bien senti. Chacun avait quoi, 1-2 chansons à apprendre? Eh bien ça été de catastrophes en catastrophes où les lapsus, oublis et botchages ont été légion.

Et le pire, c’est qu’on ne peut pas questionner l’amour que vouaient ces artistes à Dédé Fortin. C’est dire à quel point ce spectacle a dû être fait à la va-vite, sans trop de préparation, sans trop de respect. À mes yeux, le seul qui aura offert une prestation en phase avec Dédé aura été le chanteur des Respectables, et à la limite, Marc Déry sur Le Répondeur. Les Loco Locass ont été très moyens, et pour ce qui est du reste, ouch.

Avouez qu’entre ça

Image de prévisualisation YouTube

et ça

Image de prévisualisation YouTube

y a un monde (sinon deux) de différences…

Commentaires Facebook

Ajouter un commentaire

Additional comments powered by BackType

blogue / Catégories

Twitter @emilegirard

RSS Liens partagés

Mots-clefs

Ailleurs

Méta