Voilà que je me bute à un problème : réussir à attacher à la fenêtre de Safari un menu de navigation rappelant une application iPhone.

Rien de plus facile avec la propriété CSS position:fixed; n’est-ce pas?

Eh bien non justement. Et pourquoi donc?

Parce qu’Apple, dans sa version mobile de Safari uniquement, a décidé de ne pas supporter cette propriété question d’empêcher quiconque (moi en particulier) de faire un site mobile qui ressemblerait trop à une Application.

Autre solution : créer deux zones (#content et #footer) qui se partagent la fenêtre du iPhone (320×240). On positionne le #footer collé au bas, le #content prend le reste de la hauteur et on lui ajoute un overflow:auto; pour permettre la navigation dans le conteneur principal. Rien de plus simple encore une fois, mais est-ce que ça fonctionne?

NON PLUS!

Encore une fois, notre ami Safari Mobile empêche la navigation à l’intérieur d’un DIV avec overflow:auto; autrement qu’en utilisant ses 2 doigts pour faire le défilement. Pratique et intuitif non? D’ailleurs je gage vous ne le saviez même pas…

Mon prochain test sera de passer par un IFRAME, mais vous vous doutez certainement que je n’en ai pas du tout envie de m’aventurer là-dedans…

Comme solution alternative existe cependant ce script très intéressant que j’ai déniché et qui émule les actions de navigation en javascript. Toutefois ce dernier donne une expérience utilisateur plutôt désagréable et très saccadée.

Il y a toutefois un peu de lumière au bout du tunnel avec jQTouch, une librairie HTML5 reprenant toutes les animations et interfaces propre au iPhone dans une version compatible avec le webkit mobile.

Reste à voir si ça marchera correctement.

Mais dans l’intervalle Apple, je suis extrêmement déçu.

BRANCHEZ-VOUS! accouche enfin de son application iPhone! ENFIN!

Ça fait tout près de 2 mois après qu’elle est achevée (merci à Arnaud et Louis Philippe!), mais voilà qu’enfin Apple a daigné l’inclure dans son AppStore! C’est la consécration de beaucoup, beaucoup de travail car non seulement avons-nous une application mobile, mais cette dernière est en totale symbiose avec notre site mobile et l’ensemble de nos contenus!

En effet, de l’application vous pouvez passer à une émulation de Safari pour consulter toutes nos archives dans le même environnement. Notre site mobile a d’ailleurs été rehaussé pour l’occasion vous offrant un max de sections (toutes, en fait) et de contenu.

Et ce n’est pas tout! La coolness de notre application vient du fait qu’elle vous permet de nous envoyer VOS photos prises sur le vif, afin que tout utilisateur d’iPhone devienne un cyber-reporter pouvant nous rapporter des images inédites, lesquelles seront traitées par nos rédacteurs afin d’en faire des nouvelles pour BV (et évidemment qu’on soulignera avec grande joie vos crédits photo!). Ces photos sont – depuis ce matin – consultables via notre site mobile et cette adresse.

Bref, c’est une sacré belle journée pour nous chez BV et on espère que le produit vous plaira!

Frustré! Je suis vraiment frustré!
Et pour m’apaiser, je me gâte en publiant ici les 3 étapes principales visant à mettre une application iPhone en-ligne :

The 3 Rules of iPhone Development:
1. Get used to wait
2. Don’t expect to know why you’re waiting
3. See point 1

J’avais réalisé un premier bilan en septembre dernier, dont voici maintenant la mise à jour.

Eh bien force est d’admettre que je n’ai toujours pas cédé un pouce de terrain au bidule! Du moins si tel est le cas, mes statistiques d’utilisation n’en font pas vraiment état car au cours des 30 derniers jours :

  • Je n’ai même pas parlé 2h30 au téléphone (et il faut considérer me NOMBREUX appels sur des boîtes vocales chez Vidéotron, Bell, Gaz Métro, Hydro et cie en raison de mon déménagement)
  • Je n’ai téléchargé que 92 Mo et téléversé 11 Mo (via le réseau 3G, on s’entend)

En tout et partout je paie 94$ par mois pour utiliser la bébelle, avec le forfait ridicule de 6 Go de transferts, et je n’en utilise qu’un mini fraction. Voilà qui est à la fois étonnant et un tantinet frustrant.

Mais au-delà de ces considérations, suis-je satisfait? OUI. Reviendrais-je en arrière? NON.

Pourquoi?

Parce que ces 92 Mo que j’ai téléchargés au cours du mois sont survenus dans des moments où j’avais un réel besoin d’accéder à Internet. Soit pour aller chercher une information rapidement, soit pour consulter un courriel que j’attendais impatiemment, soit pour me diriger avec le GPS.

Cette possibilité d’avoir accès à Internet quand bon me semble, pour moi, vaut son pesant d’or. Et si certains utilisateurs voient ça comme une drogue dure, addictive, je n’en suis pour ma part qu’au stade de consommateur occasionnel et ça me plaît ainsi. Et je dois avouer qu’à cette utilisation du web s’ajoute une multitude de petits avantages découlant des applications spécifiques à l’appareil, et là aussi, j’obtiens entière satisfaction.

Honnêtement, je suis un utilisateur très satisfait. Et le cas échéant, je devient une excellent ambassadeur pour le produit dans mon entourage ;)

6

20 piastres

Publié dans Blogue par Emile Girard
  • Aller dans un souper de fête, 50$
  • Se rendre à St-Jean-sur-Richelieu pour un party costumé juste après, 20$
  • Revenir brûlé à 3h du matin, 20$
  • Échapper son iPhone dans la rue sans s’en rendre compte en sortant de la voiture, 500$
  • Passer la journée à appeler sur son téléphone pour espérer que ça décroche, 0$ (forfait soirs+week-ends illimités)
  • Que ça réponde finalement à 17h, ÇA N’A PAS DE PRIX.
  • Que le gars me dise qu’il reste à 1 minute à pied et qu’il m’attend pour me le redonner, ça rend tellement heureux qu’on lui donne 20$.

Au final, on a une fin de semaine qui a coûté VRAIMENT moins cher que ça aurait pu. Y a vraiment de ces gens qui nous réconcilient avec la race humaine. Et je dois dire que c’est pas loin d’être mon 20$ le mieux investi depuis des lunes.

Et je me demande… il me serait arrivé quoi si j’avais perdu mon iPhone (avec la carte SIM dedans, évidemment). Quelle est la procédure, et combien ça peut coûter?

Allez voir ça.

Ou plus simplement, signalez *3001#12345#* sur le clavier de votre iPhone. Vous verrez apparaître un numéro dans le coin supérieur gauche de votre écran qui vous donne la qualité de votre signal de réception 3G. Plus ce nombre est près de 0, meilleur est votre signal.

Comme ici, chez BV en ce moment, on pogne un médiocre -81 bien que j’aie 5 barres pleines pour afficher la puissance du signal, que je présumais excellente. Et vous?

Et si jamais y avait un whiz qui sait ce à quoi servent toutes les autres options mises à notre disposition dans cet étrange menu, ça serait vraiment apprécié (et intéressant). Y a déjà une bonne piste ici, mais encore!?

MÀJ

Manipulez le tout avec soin.

Bon, ça fait presque une mois que j’ai mon iPhone et déjà – je suis largement rassuré. En fait depuis le départ, j’avais peur d’en devenir accroc et de passer ma vie à prendre mes courriels et à surfer sur le web 3G. La patente est simplement trop cute, trop utile, que j’avais peur de moi…

Or je suis très heureux de constater que depuis que je l’ai entre les mains, je n’ai utilisé que 100Mo de bande passante sur le réseau 3G; je n’ai pas diminué les occasions de discuter avec Chérie (qui a elle aussi son iPhone); je ne m’enferme pas des heures dans les chiottes pour consulter mes feeds RSS; et je ne suis pas encore d’avis que Tap Tap Revenge va remplacer Guitar Heroes de sitôt.

En fait, nonobstant la facilité d’accès au web sur ce téléphone intelligent, je suis heureux de constater que je garde le total contrôle de ma petite personne! Ok, c’est vrai que je me suis donné toutes les chances de réussir en désactivant toutes les alertes du bidule dans le but de ne pas me teaser inutilement. N’empêche que ça fonctionne assez bien merci! Et aux sceptiques sachez qu’en plus, je réponds avec autant de désinvolture et d’irrégularité qu’avant lorsqu’on me téléphone!

Je constate donc que j’utilise iPhone dans les moments où je me serais normalement dit : « Ah ça serait pratique de pouvoir aller consulter ça maintenant plutôt que plus tard« … et non en m’inventant des prétextes ou des besoins pour l’ouvrir à tout prix.

Avoir aimé la drogue, j’aurais sûrement fait un bon junkie.

Et comme le dit si bien Yann Perreau : « indépendant mais accros« .

6

iPhone…

Publié dans Blogue par Emile Girard

… je t’aime!

(et l’application WP (qui fonctionne assez bien) aussi)

9

La danse de Saint-Guy

Publié dans Blogue par Emile Girard

C’est officiel, j’ai la danse de Saint-Guy.

Et pour au moins une bonne semaine encore.

ATTENTION, à ne pas confondre :

  • la danse de Saint-Guy, qui consiste à avoir une impression d’envie de pipi lorsqu’on déballe un truc qu’on vient d’acheter,
  • et une obscure danse de prosternation devant le flegme olympien de Guy Daoust.

Moi, j’en suis à la première danse. Tout ça en fait parce que je viens de passer commande pour un iPhone !

Il me sera livré au courant de la semaine prochaine, il sera noir et pèsera 16Go à la naissance.

J’ai hâte. Vraiment, vraiment hâte. Et je voulais le partager.

Twitter @emilegirard

RSS Liens partagés

Mots-clefs

Ailleurs

Méta