Stéphanie (la copine de ma Chérie) et son amoureux Erich ont récemment reçu une jeune dame pendant 3 jours dans leur environnement afin de confronter ses idées racistes avec la réalité dans le cadre d’une série à TV5.

Ça va donner une super émission, mais franchement triste au fond. Car ils m’ont relaté à l’avance quelques uns de ses commentaires et croyez-moi, si vous pensez encore qu’en 2009 le racisme n’existe pas, vous allez tomber des nues.

Ça fait dur. Vraiment dur.

3

De la pizza…

Publié dans Blogue par Emile Girard

De la pizza chez Canadian Tire.

Et c’est pour attirer les femmes qu’ils disent…

À quand la Molson chez Sephora?

Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’ils mettent dans le pain chez Subway pour que nos mains puent tout l’après-midi après en avoir mangé?

11

Coup de gueule

Publié dans Blogue par Emile Girard

Dans la foulée des commentaires stupides sur la hausse du prix de l’essence, celui-là est pas pire :

« Quatre cent dollars, ça signifie deux commandes par mois, dénonce le travailleur qui songe à trouver un emploi plus près de chez lui. Ça signifie moins de nourriture sur la table pour les enfants. Ça signifie qu’au lieu de me payer un bon pain croûté, je prends un p’tit pain à 99 cents. Au lieu de manger du steak, on mange du baloney. »

Évidemment, difficile de ne pas compatir avec lui. Cependant, j’ai été estomaqué de lire – quelques lignes plus tard :

« Je fais 800$ par semaine. Quand tu calcules toutes les taxes que le gouvernement me prend, il me reste 575$. J’ai une maison à payer, j’ai une voiture à payer, j’ai une moto à payer, et trois enfants à nourrir. »

N’a-t-il pas pensé que le problème de fond n’était pas tant la hausse du prix de l’essence que sa propension à se semi-noyer jusqu’aux narines dans une économie instable et pleine de vagues?

575$/semaine pour payer son loyer et élever ses trois enfants c’est déjà peu… kossé tu fais avec une moto, beau cave?!

Excusez-là…

Ah pis non. Excusez-là même pas. Y est vraiment moron!

Voici un conseil au passage si vous voulez amoindrir les effets de la hausse du prix du gaz : achetez-vous des actions d’Exxon Mobil. Vous gagnerez d’un bord ce que vous perdez de l’autre : c’est un jeu à somme nulle.

Twitter @emilegirard

RSS Liens partagés

Mots-clefs

Ailleurs

Méta